FANDOM


Icone Livre 3 Chapitre 3
Livre 3
Gouffre de la maison de Rabat-Jour
Récit de Connwaer

Guillemets

Du fond du trou, le brouillard s'éleva, comme une mousse grisâtre, jusqu'à déborder ; il glissa vers moi, caressa mes jambes, avant de m'envelopper de la tête aux pieds, humide et étouffant.
Je clignai des yeux et il disparut. Je regardai le fond du gouffre. Le brouillard avait cédé la place à une obscurité intense, mouvante et veloutée. L'air vibrait, tendu comme une corde sur laquelle on tire et qui menace de se briser. Le silence me broyait les oreilles. De minuscules éclairs crépitaient autour du puits. L'obscurité s'éleva à son tour et se jeta sur moi ; des milliers d'aiguilles me piquèrent la peau. Mes pieds décollèrent du sol. Je retins mon souffle pendant que j'observais la magie qui m'entourait ; j'avais l'impression de contempler un ciel nocturne rempli d'étoiles.
Détails
PrécédentSuivant
Chapitre 2Chapitre 4